Posted on

dddd

dddd

De nouvelles découvertes sont effectuées quotidiennement. Lundi, en fin d’après-midi, un homme de 17 ans a été retrouvé en possession de cinq ballots de cocaïne à Lacanau.

L’océan continue de déposer quotidiennement des colis bruns contenant de la cocaïne très concentrée sur les plages girondines, et sur l’ensemble du littoral atlantique. Ce mardi, le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, a annoncé que plus d’une tonne de ballots de stupéfiants, uniquement de la cocaïne, a été récupérée ces dernières semaines sur la côte atlantique. « Nous en sommes à 1 010 kg récupérés », a-t-il précisé. 

« Le spectre géographique tend à s’étendre, des Landes à la pointe bretonne », a affirmé le procureur après la découverte mardi d’un ballot de cinq kilogrammes à Camaret-sur-mer (Finistère). « C’est la même cargaison » qui arrive de manière éparse.

Dans la région, notamment en Gironde, les arrivages ont effectivement été nombreux : c’était le cas samedi et dimanche dans le Médoc, lundi sur le bassin d’Arcachon. En début d’après-midi lundi, un garde de la réserve naturelle du banc d’Arguin a prévenu les policiers : il venait d’apercevoir une dizaine de ballots échoués sur le sable et découverts par la marée. Un peu plus tard, un homme qui se promenait sur une plage du Pyla a composé le « 17 » pour signaler la découverte de plusieurs paquets similaires. L’hélicoptère de la gendarmerie a quant à lui poursuivi ses survols du littoral à basse altitude. Cela reste le moyen le plus efficace pour couvrir une telle distance. À lui seul, le trait de côte girondin représente 120 kilomètres.